Ce site utilise des cookies

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, ce site utilise des cookies. Vous pouvez retrouver toute l'information concernant notre utilisation des cookies ici. Votre vie privée est importante pour nous et nous vous encourageons à lire notre politique de confidentialité.

OK

Actions chinoises : les thèmes de croissance séculaire constituent toujours une opportunité

22 juillet 2020

Les actions chinoises ont fait l’objet d’une consolidation saine récemment, qui s’explique principalement par des ajustements politiques, mais Rob Mumford de GAM Investments estime que certains thèmes de croissance séculaire intéressants constituent toujours une opportunité pour les investisseurs.

Une progression bénigne du virus, un soutien politique énergique et des efforts axés sur le marché intérieur ont permis une reprise économique impressionnante en Chine, entraînant de bonnes performances boursières depuis le début de l’année. En raison de signes croissants d’ajustements politiques, de perturbations liées aux inondations et de tensions géopolitiques persistantes, une consolidation saine a récemment eu lieu. Cependant, nous pensons que les investisseurs devraient se tenir prêts à accroître leur exposition aux fonds actifs d’actions chinoises, étant donné les solides tendances de croissance séculaire pluriannuelles. 

Une reprise solide donne lieu à des ajustements politiques

Le marché des actions chinoises (MSCI China) a affiché une hausse de 15% au cours des deux premières semaines de juillet, soutenue par une reprise économique impressionnante à la suite de la pandémie, illustrée notamment par des indicateurs macro-économiques solides comme l’indice composite des directeurs d’achat (PMI) de juin à 54,2 : le plus élevé depuis début 2018.  La vigueur de cette reprise dans un contexte de conditions financières extrêmement accommodantes pourrait susciter des inquiétudes étant donné les craintes d’un durcissement politique qui pourrait affecter la performance du marché des actions. Le marché boursier a effectivement fait l’objet d’une consolidation récemment, notamment depuis la publication d’un PIB du deuxième trimestre impressionnant de +3,2% en glissement annuel (dépassant les prévisions de 2,4%).  

Bien que certains taux de référence du marché monétaire aient été abaissés fin juin, les taux interbancaires ont augmenté légèrement au cours de ces dernières semaines. S’inscrivant dans cette tendance, et face à un risque environnemental important, les rendements des obligations souveraines chinoises ont affiché une tendance haussière significative, l’obligation à dix ans de référence atteignant un rendement de 3,1% début juillet (contre 2,95% précédemment), après un plus bas de 2,48% fin avril.  

Cependant, les indicateurs macro-économiques ci-dessus brossent un tableau très optimiste et ne tiennent pas compte des fragilités dans le domaine de l’emploi, de la faiblesse de l’économie internationale et du risque posé par de fortes tensions en matière de politique étrangère. De plus, le sud et le centre de la Chine ont subi de graves inondations ces dernières semaines, affectant des dizaines de provinces et déplaçant des millions de personnes. Des investissements importants seront nécessaires pour aider la région.  

Par conséquent, les politiques monétaire et budgétaire dans leur ensemble devraient rester accommodantes pendant un certain temps. Cependant, certaines sections du marché affichant une exubérance excessive, il n’est pas surprenant que certains ajustements politiques aient eu lieu. Ceux-ci ont pris des formes diverses dont un durcissement marginal des conditions de liquidité et de l’orientation politique, la China Securities Regulation Commission (CSRC) encourageant un « marché haussier sain » et des avertissements concernant certaines activités du marché des actions allant de prêts sur marge illégaux à des levées de capitaux excessives.  

La situation géopolitique est une autre raison de conserver des politiques économiques accommodantes. Elle devrait rester difficile, alors que l’élection présidentielle américaine entre dans ses dernières phases. Joe Biden étant en tête dans de nombreux sondages, les observateurs s’inquiètent de la possibilité qu’un président Trump de plus en plus aux abois prenne de nouvelles mesures anti-chinoises, la plus radicale d’entre elles pouvant être d’annuler l’accord commercial de « phase un ». Il est également possible que la Chine réponde plus vigoureusement aux mesures prises par les Etats-Unis jusqu’à présent.  Cependant, étant donné les fragilités économiques dans les deux pays et les risques que des actions ou des réactions excessives entrainent des perturbations importantes (qui pourraient encore affaiblir politiquement l’un ou l’autre des gouvernements), nous pensons que les autorités américaines et chinoises devraient faire preuve de pragmatisme, même si les discours pourraient rester agressifs au cours des prochains mois. 

Un resserrement de la liquidité, des ajustements politiques et le risque d’une aggravation des tensions en matière de politique étrangère sont des raisons de prévoir, au minimum, une consolidation du marché des actions à court terme. Cependant, nous pensons que les fonds actifs, dans lesquels les thèmes de croissance séculaire sont solides et renforcés par l’expérience de l’épidémie virale, présentent une opportunité. Parallèlement, nous sommes d’avis qu’il faut mieux éviter les segments du marché qui pourraient être touchés par des évolutions nouvelles et continues de la structure économique, les secteurs et entreprises qui risquent d’être affectés par des mesures politiques défavorables et aussi les segments du marché surévalués, y compris dans les thèmes positifs.    

Une destination attractive pour la croissance et le portage, mais soyez sélectifs

Le renforcement du renminbi chinois, qui est passé sous la barre psychologiquement importante des sept dollars la semaine dernière, est révélateur. Il s’explique par une croissance plus forte et de meilleurs rendements, avec des taux des obligations souveraines chinoises offrant des primes substantielles par rapport aux économies développées et aux marchés émergents asiatiques mieux notés.  Malgré cet avantage en termes de croissance et de rendement, étant donné les tensions géopolitiques élevées, le cours du renminbi pourrait être volatile à court terme si l’on en croit les épisodes précédents.

Cependant, nous pensons que les marchés des actions chinoises continuent d’offrir un fort potentiel de rendement pour les investisseurs de croissance, de valeur et de rendement.  Même avec des poches de marché aux valorisations élevées, les prévisions actuelles pour 2021 tablent sur un rendement de 7% de l’indice MSCI China, un rendement des flux de trésorerie disponibles de 10% et un rendement des dividendes de plus de 2% (et même plus sur certains segments), alors que la croissance des bénéfices devrait atteindre environ 15%.   

Bien que les valorisations du marché s’inscrivent dans la partie supérieure des fourchettes historiques, des distorsions importantes existent, compte tenu du poids accru et, dans certains cas, de l’arrivée récente de plateformes internet.  Par exemple, l’entreprise de livraison de repas Meituan Dianping n’est entrée en bourse qu’en 2018 et représente maintenant près de 4% de l’indice MSCI China.  Si l’on exclut ces noms, la majeure partie du marché, dans son ensemble, se négocie à des niveaux historiquement intéressants et dans certains cas proches des points bas de la crise, dans une économie affichant les tendances de reprise les plus rapides du monde et principalement orientée vers son marché intérieur.  

Selon nous, une exposition choisie à des valeurs du marché des actions A est préférable, en évitant une série d’écueils potentiels, notamment une exposition à des segments surévalués du marché où le soutien du gouvernement, des levées de capitaux importantes et une participation active des particuliers ont conduit à des valorisations de bulle dans certains domaines.  Comme en 2015 et 2018, si les autorités décident effectivement de prendre des mesures plus strictes pour maîtriser l’excès d’exubérance, de liquidité et d’effet de levier, ce seront les segments en effervescence du marché des actions A et les concepts de croissance surévalués qui seront réajustés à la baisse.  L’arrivée sur le marché d’un volume croissant d’actions soumises à des restrictions et de valeurs bénéficiant de la procédure d’inscription en bourse accélérée fait partie des autres problèmes potentiels. 

Des thèmes séculaires solides

La récession récente a renforcé des thèmes séculaires solides affectant le comportement et les dépenses des consommateurs, les nouvelles infrastructures technologiques et les entreprises d’énergie renouvelable.  

A titre d'exemple, les principales plateformes Internet grand public ont vu leur marché potentiel s'accroître, tout en augmentant leur part de marché au détriment des acteurs marginaux, grâce à une exécution sans faille lors de l’épidémie. La part de marché de la distribution en ligne a atteint près de 30% au premier semestre, et même si l’on enregistre un certain recul lors de la réouverture de l’économie, elle devrait poursuivre sa tendance haussière. De nouvelles infrastructures sont liées à cette évolution, permettant notamment que davantage d’activités professionnelles ou autres soient effectuées du domicile (ou en dehors des villes). Les bénéficiaires de ces tendances, tant en amont (par exemple les centres de données) qu’en aval (les composants 5G), devraient générer une croissance des bénéfices solide au cours des prochaines années. L’adoption de modes de vie plus sains est aussi probablement durable, et pour ce qui est de la santé plus généralement, on n’a jamais eu autant besoin d’un système de santé efficace et robuste. En dehors des bulles liées aux vaccins, il existe encore des investissements intéressants dans les secteurs des produits pharmaceutiques, des sciences de la vie et des services. En général, les principales mesures de relance budgétaire devraient être beaucoup plus ciblées que lors des cycles précédents, et nous pensons que les autorités continueront à privilégier le « moteur d’investissement vert » pendant de nombreuses années, avec un nombre de directives bien plus important dans le nouveau plan quinquennal qui doit être présenté en 2021. Par conséquent, nous sommes optimistes concernant certaines entreprises dans les domaines de l’énergie solaire, de l’énergie éolienne et du traitement des déchets. 

Il y a des secteurs importants du marché qui ne sont pas intéressants selon nous. Par exemple, les opérateurs de télécommunications et les grandes banques pourraient devoir supporter une partie du fardeau d’un soutien politique important, qui pourrait limiter les rendements futurs. De plus, certaines entreprises exposées à des thèmes positifs, y compris celles mentionnées ci-dessus, particulièrement dans le domaine de la technologie et dans certains segments du marché des actions A, ont des valorisations qui rendent une croissance future difficile et offrent une faible rémunération du risque à ce stade.  

En fin de compte, cependant, nous pensons que les actions chinoises sont dans une position enviable. Elles font en effet preuve de résilience cyclique (y compris face au virus), bénéficient d’une croissance séculaire et d’une amélioration de la qualité de leur croissance à des valorisations intéressantes (même s’il faut être sélectif). 


Informations juridiques importantes
Les informations contenues dans ce document sont données à titre d'information uniquement et ne constituent pas un conseil en investissement. Les avis et évaluations contenus dans ce document peuvent changer et refléter le point de vue du GAM dans l'environnement économique actuel. Aucune responsabilité n'est assumée quant à l'exactitude et à l'exhaustivité des informations. Les performances passées ne constituent pas un indicateur de l'évolution actuelle ou future. Les sociétés présentées ont été sélectionnées dans l'univers des sociétés couvertes par les gestionnaires de portefeuille afin d'aider le lecteur à mieux comprendre les thèmes présentés. Les sociétés incluses ne sont pas nécessairement détenues par un portefeuille ou ne représentent pas nécessairement des recommandations des gestionnaires de portefeuille. Les instruments financiers mentionnés sont fournis à titre d'illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une offre directe, une recommandation d'investissement ou un conseil en investissement. Juillet 2020.
Invalid MyFavouriteContentDialogViewModel detectedTitleText or MessageText is not populated