Communiqué de presse

lundi 8 février 2021

GAM lance une stratégie d’investissement durable axée sur la dette émergente locale, la toute première d’une nouvelle gamme dédiée à l’ESG

GAM Investments annonce aujourd’hui le lancement d’une stratégie d’investissement durable axée sur la dette émergente locale. La nouvelle approche d'investissement a été développée en partenariat étroit avec VBV-Pensionskasse, un fonds de pension leader en matière d'investissements durables en Autriche. Grâce à un partenariat de longue date avec GAM dans cette classe d'actifs, VBV a transféré un montant de plusieurs centaines de millions de dollars dans la nouvelle solution durable. La stratégie sera gérée par l’équipe Dette émergente de GAM et inaugure une série de stratégies d'investissement durables que la société prévoit de lancer en 2021.

Cette nouvelle stratégie bénéficie de l'expertise de Paul McNamara et de l’équipe Dette émergente de GAM, reconnue pour son approche de gestion de conviction caractéristique de la dette des pays émergents forgées au cours des 20 dernières années. Son objectif consiste à dégager des rendements financiers sur le long terme en tenant compte de l’impact potentiel de ses décisions d’investissement sur la société et l’environnement.

Cette nouvelle approche associe un biais en faveur des emprunts souverains présentant les meilleures notations au regard des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) tels que définis par son indice de référence, le JP Morgan ESG GBI-EM GD Index, et un processus d’investissement exclusif qui intègre les facteurs ESG pour une allocation active des biais identifiés au sein de l’indice. L’indice JP Morgan ESG GBI-EM GD s’appuie sur la recherche de Sustainalytics et de RepRisk, ce qui permet aux investisseurs de combiner les avantages de la gestion active appliquée à un indice de référence ESG.

Le processus de l’équipe reflète celui de la stratégie de long terme axée sur la dette émergente locale. S’appuyant sur son évaluation de l’évolution des trois grandes économies mondiales (Etats-Unis, Europe et Chine), l’équipe définit trois à cinq thèmes internationaux selon une approche top-down afin de déterminer la sélection géographique et les préférences spécifiques en matière de facteurs de risque et de rendement. Compte tenu de l’accent mis par l’équipe sur l’évitement des crises, des analyses pays sont ensuite effectuées à l’aide du filtre des « cycles de crise » développé en interne (cf. Notes aux rédacteurs). Celui-ci identifie les interactions entre les facteurs ESG principaux ainsi que neuf variables macroéconomiques traditionnelles considérées comme les plus fiables des indicateurs anticipés des crises financières, tels que la diminution des réserves de change ou la hausse rapide de l’inflation.

La stratégie présente généralement une exposition active allant de 15 à 25 marchés émergents et frontières centrés sur une dizaine de marchés principaux très liquides et contient de 100 à 150 obligations et contrats de change à terme.

Paul McNamara, Directeur des investissements pour la dette émergente chez GAM : « Cela fait des années que nous tenons compte des facteurs ESG dans le processus d’investissement des stratégies de dette émergente locale, exclusivement en raison de leur impact sur les rendements ajustés du risque. Toutefois, dans la mesure où les facteurs ESG sont de mieux en mieux évalués sur le marché de la dette souveraine émergente, nous estimons qu’il est aujourd’hui opportun de lancer une stratégie qui prévoit un biais ESG spécifique tout en intégrant les facteurs ESG du point de vue du profil risque/rendement. »

Günther Schiendl, membre du conseil d'administration de la VBV-Pensionskasse, a déclaré : « La VBV-Pensionskasse investit de manière responsable, durable et axée sur la performance. En particulier dans le domaine des marchés émergents à revenu fixe, une nouvelle approche qui intègre plus spécifiquement les critères ESG était importante pour nous, étant donné que l'offre de ce type de solution stratégique a été rare jusqu'à présent ».

Stephanie Maier, Directrice mondiale de l’investissement durable et d’impact chez GAM : « Chez GAM, nous avons entendu le souhait de nos clients de disposer de davantage de stratégies axées sur l’investissement durable et nous sommes heureux de travailler en partenariat avec eux sur le développement de ces dernières. La stratégie d’investissement durable axée sur la dette émergente locale combine les avantages d’un indice de référence ESG établi et l’opportunité de profiter de la gestion active et de l’expertise de l’équipe Dette émergente de GAM. Dans le courant de l’année, nous prévoyons de lancer d’autres produits ESG qui s’inspireront de notre stratégie Swiss Sustainable Companies maintes fois récompensée et qui dispose d’un historique de performance de plus de 20 ans. »

La stratégie GAM Swiss Sustainable Companies a remporté la distinction « 2020 Best Swiss Equities » lors des Swiss Sustainable Funds Awards du 9 juin 2020. Cette distinction récompense une stratégie d’investissement qui suit une approche sociale et environnementale axée sur la préservation du capital et la performance et qui montre un engagement clair en faveur des générations futures. Aucune somme d’argent n’a été versée pour obtenir une nomination à cette distinction.
 
Notes aux rédacteurs
Filtre des cycles de crise de GAM

L’équipe de gestion estime que l'identification au plus juste de l’impact des facteurs ESG sur la solvabilité des Etats s'inscrit dans un cadre de référence qui identifie les interactions entre les facteurs ESG et des variables macroéconomiques traditionnelles. Le filtre des cycles de crise analyse neuf variables, à savoir la diminution des réserves de change, la baisse du ratio de réserves de change par rapport à l’agrégat monétaire au sens large, les taux d’intérêt réels nuls ou négatifs, la hausse rapide de l’inflation, l’envolée du ratio crédit/PIB, un déficit de la balance des paiements courants/exportations élevé et en hausse, des taux de change non concurrentiels, un secteur bancaire vulnérable (variable qualitative) et la détérioration rapide de la situation budgétaire (variable qualitative).

Selon la philosophie sous-jacente du cadre de référence, aucune de ces variables ne risque de déclencher une crise à elle seule. En revanche, si une économie présente des faiblesses dans un grand nombre de ces domaines, les autorités ne disposent généralement plus de la marge de manœuvre nécessaire pour mettre en place les mesures appropriées pour contrer un choc négatif, ce qui augmente significativement la probabilité d'une crise. De même, des facteurs ESG faibles risquent de pénaliser les rendements lorsque l’économie souffre d’autres déséquilibres macroéconomiques. Grâce au filtre des cycles de crise, les facteurs ESG jouent un rôle à la fois dans la gestion des risques et dans l’optimisation potentielle des rendements.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Charles Naylor
Global Head of Communications and Investor Relations
T +44 20 7917 2241
 
Investor Relations
Jessica Grassi
T +41 58 426 31 37
 
Media Relations
Ute Dehn Christen
T+41 58 426 31 36
Media Relations
Kathryn Jacques
T +44 20 7393 8699
 

Retrouvez-nous sur : www.gam.com

Suivez-nous sur : TwitterLinkedIn

 
A propos de GAM

GAM est une des principales entreprises de gestion d’actifs indépendantes. La société fournit des solutions et des produits d’investissement actifs à une clientèle composée d’institutions, d’intermédiaires financiers et d’investisseurs privés. A son activité de base dans le domaine des placements s’ajoutent des services de private labelling, qui englobent des services à l’intention de gestionnaires d’actifs tiers. Au 31 décembre 2020, GAM employait 701 personnes (ETP) dans 14 pays, avec des centres d’investissement à Londres, Cambridge, Zurich, Hong Kong, New York, Milan et Lugano. Les gérants bénéficient de l’appui d’un vaste réseau de distribution mondial. GAM, qui a son siège à Zurich, est cotée à la SIX Swiss Exchange sous le symbole « GAM ». Au 31 décembre 2020, les actifs sous gestion du Groupe s’élevaient à 122 milliards de francs suisses (138.0 milliards de dollars américains).

 
Mentions légales importantes

Les informations contenues dans le présent document sont fournies à titre informatif et ne constituent pas un conseil en investissement. Les opinions et estimations contenues dans le présent document peuvent faire l'objet de modifications et reflètent le point de vue de GAM dans l’environnement économique actuel. Aucune responsabilité ne saurait être engagée eu égard à la précision et à l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent aucunement des performances actuelles ou futures. Tous les investissements financiers comportent un risque. Par conséquent, la valeur de l'investissement et les revenus qui en découlent varient et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant initial investi. Aucune garantie n’est fournie quant à la réalisation des prévisions. Les participations et les allocations peuvent changer.

Les récompenses peuvent ne pas être représentatives de l’expérience des clients et ne préjugent pas de la performance future d'un produit GAM ou de GAM.

L’indice J.P. Morgan ESG GBI-EM Global Diversified (JESG GBI-EM) suit la performance des obligations émises par les Etats des marchés émergents et libellées dans la devise locale de l’émetteur. L’indice applique une notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) et une méthodologie de sélection visant à privilégier les émetteurs les mieux notés en termes de critères ESG et les émissions d’obligations vertes, et à sous-pondérer, voire à exclure les émetteurs de moindre qualité. L’indice JESG GBI-EM s’appuie sur l’indice phare J.P. Morgan GBI-EM Global Diversified. Les performances et statistiques sont disponibles depuis décembre 2012.

Invalid MyProfileDialogViewModel detectedTitleText or MessageText is not populated